Le Produit

ecstasyL’ecstasy, dont le principe actif est le MDMA (pour 3,4-Méthylène-Dioxy-n-MéthylAmphétamine) est une molécule de la famille des amphétamines, mais aussi proche de l’hallucinogène mescaline. Il est classé comme stupéfiant.

L’ecstasy se présente sous forme de cachets de taille et de couleur variables, mais aussi de poudre, de gélule, ou encore de cristaux translucides.

Modalités d’usage

L’ecstasy est principalement ingéré, « gobé », soit sous forme de cachet ou gélule, soit sous forme de parachute (sachet contenant de la poudre), mais il peut être aussi sniffé, ou plus rarement fumé ou injecté.

Les effets

Les effets des produits dépendent non seulement de la dose, de la fréquence d’usage et du mode de consommation, mais également des caractéristiques de chaque individu et du contexte. Quand on l’ingère, les effets du MDMA mettent ou moins 30 minutes à monter, et durent de 6 à 8 heures. Quand on le fume, l’injecte, ou le sniffe, les effets sont pratiquement immédiats.

Le MDMA agit en libérant une dose massive de sérotonine et de dopamine dans le cerveau, ce qui modifie notamment l’humeur. Les principaux effets recherchés peuvent être l’empathie, la désinhibition, une sensation d’énergie, une exacerbation des sens, une sensation de bonheur et d’euphorie. Contrairement à la croyance populaire, le MDMA n’a pas d’effet aphrodisiaque. 

Les risques

Les risques à court terme sont l’augmentation de la tension artérielle, l’accélération et le trouble du rythme cardiaque, des vomissements, une hyperthermie, une contraction des mâchoires, un sentiment de bouche-sèche ou encore des hallucinations.

A long terme, le MDMA serait neurotoxique : en cas d’usage répété, les effets de la consommation d’ecstasy peuvent être un amaigrissement, un affaiblissement, une irritabilité, de l’insomnie, de l’anxiété, voire des troubles de la personnalité ou des anomalies des valves cardiaques.

Par ailleurs, le MDMA agit sur la sérotonine : il peut, seul ou en association avec d’autres drogues/médicaments, déclencher un syndrome sérotoninergique, qui peut être mortel.

Santé
de Ville

Santé
au Travail

Santé
Scolaire

Milieu
Hospitalier

Restez informés

Inscrivez-vous pour être prévenus en avant-première de nos mises à jour