Santé
de ville

Mon test de grossesse est positif

Synopsis : Laura, 30 ans, vient de faire un test de grossesse qui se révèle positif. Sur conseil de sa meilleure amie, elle vient pour une première consultation de sage-femme.

Produit par Ronron Production
Plus d’informations : infos@intervenir-addictions.fr

Pour les femmes présentant des conduites addictives, la grossesse est souvent une période porteuse d’espoir de renouveau, parfois d’angoisses accrues, et dans une majorité des cas de culpabilité et de doutes liés à l’image de mauvaise mère qui peut leur être attribué.

Comme préconisé dans le repère Femmes et Addictions, un travail sur la gestion du stress est indispensable tout comme le travail de repérage et d’évaluation des consommations pendant la grossesse. Ce travail doit être réalisé en veillant à ne pas perturber l’équilibre entre la réalité de la responsabilité biologique de la femme enceinte et la nécessité de ne pas susciter de culpabilité supplémentaire en évitant les jugements moraux.

Pour cela, la mise en place d’un accompagnement pluridisciplinaire et inter-équipes avec les professionnels partenaires qui auront été sensibilisés à la question des addictions au préalable est préconisé. Cet accompagnement pouvant associer le père, si la situation le permet.

A lire sur le sujet :

Guide de la collection Repère(s : « Femmes et addictions. Accompagnement en CSAPA et CAARUD »

Guide concernant l’usage de substances psychoactives durant la grossesse 

Santé
de Ville

Santé
au Travail

Santé
Scolaire

Milieu
Hospitalier

Restez informés

Inscrivez-vous pour être prévenus en avant-première de nos mises à jour